conférence Grow 2.5
< < Articles

Dimitri Unimon, Creative technologist présent à Grow 2.5

25/11/2019

Le “creative coding” est une discipline en expansion, qui se démocratise. Les développeurs créatifs ont beaucoup d’occasions de se retrouver à l’étranger et d’y montrer leurs productions, mais encore trop peu d’occasions en France, à commencer par Paris. C’est de là qu’est né GROW.

Cette année, Grow revient avec Grow 2.5 le 30 novembre à Le Tank Paris, un événement pour réunir la communauté de ceux qui font se rencontrer code et création, art et numérique, intelligence artificielle, systèmes génératifs et culture visuelle. Une conférence pour faire découvrir à un public de curieux cette nouvelle culture et ses langages.

A cette occasion, Dimitri Unimon, Creative Technologist d’ekino sera sur place pour y découvrir les dernières tendances et innovations dans ce domaine. Il nous en dit un peu plus sur sa participation à l’événement. Interview.

Peux-tu nous parler du concept du festival Grow.Paris ? A qui s’adresse ce type d’événement ?

Le festival Grow.Paris s’adresse à un très large public allant des développeurs aux designers en passant bien entendu par les artistes.

C’est quoi un code créatif ?

Le “creative coding” est une branche de l’informatique qui combine algorithmie et art. Contrairement aux autres disciplines informatiques, le creative coding met en avant le caractère expressif plutôt que fonctionnel du numérique. C’est une discipline transverse à l’informatique qui allie développement informatique, expérience digitale et art numérique.

Pourquoi avoir voulu y assister ?

Il s’agit du premier festival de ce genre qui a lieu en France et qui s'intéresse à cette discipline. Étant passionné par la programmation, les arts et expériences numériques je ne pouvais pas louper cet évènement.

Y a-t-il une conférence en particulier que tu attends avec impatience ? Un speaker ?

Franchement, en ayant regardé le programme, tous les speakers me donnent envie mais si je devais en choisir un en particulier, ce serait Laurent Novac du studio 1024 architecture. Lorsque l'informatique est impliquée, il y a souvent un écran qui met une distance entre l’oeuvre et le spectateur. Mais là où le creative coding et l’art numérique deviennent vraiment intéressants, c’est lorsqu’ils cassent cette barrière digitale et prennent leur place dans le monde réel. Et c’est ce que fait ce studio en particulier sous forme d’installations parfois très imposantes.

Qu’est-ce que ce salon peut apporter à ton travail au sein de l’Atelier (département innovation d’ekino) ?

Au sein de l’Atelier, l’art numérique et le creative coding apportent une nouvelle dimension dans le design et l’esthétique de nos projets clients. Ce salon va me permettre de rencontrer de nombreux développeurs et artistes très actifs dans ce domaine. Dans mon travail au quotidien, ça va m'apporter des sources d'inspiration supplémentaires et une confrontation directe sur les différents processus de développement d'arts et d'installations digitales

Peux-tu nous expliquer en quoi consiste ton métier; Creative technologist ?

Le creative technologist est un développeur qui a pour mission d’explorer au quotidien les avancées technologiques innovantes afin de les intégrer dans des cas d’usage client. Il conçoit et réalise des prototypes afin de mettre en pratiques ces innovations. En établissant une analyse critique et constructive sur ces sujets, il peut ainsi tester leurs potentiels et leurs limites. Une grande partie de mon travail consiste à effectuer des travaux de recherches qui une fois implémentés permettent de répondre à des problématiques clients. C’est ce que l’on appelle le transfert technologique qui est un pipeline indispensable dans le monde de l’industrie, et qui permet de faire le pont entre la recherche et les entreprises.

Un dernier mot ?

Ça peut être compliqué à appréhender, mais l’informatique est une forme d’art en soi. Bien sûr, l’aspect fonctionnel se doit d’être présent mais être capable de créer de l’émotion grâce à la technologie est tout aussi important pour marquer les esprits.

Retrouvez le programme de l’événement juste ici.