HackBordeaux 2019
< < Articles

Arrêtez de dire que vous pouvez le faire, faites-le ! Interview de Joffrey Gentreau, speaker d’une conférence sur les POC au HackBordeaux les 23 et 24 mars prochains

21/03/2019

Les 23 et 24 mars prochains aura lieu l’édition 2019 du HackBordeaux, deux jours de hackathon organisés par les étudiants de Bordeaux INP et en collaboration avec des entreprises et startups. Il s’agit d’un événement créatif et social au cours duquel des étudiants se rencontrent, partagent des idées et construisent des softwares & hardwares pendant 48 heures.

Le but étant d’apprendre mais aussi d’interagir avec les entreprises présentes et rencontrer des personnes du monde entier partageant les mêmes idées. Joffrey Gentreau, Consultant technique chez ekino, sponsor de l’événement présentera un talk intitulé “Innovation management : How to imagine, build and sell a POC” où il expliquera la notion de “Proof of Concept”. Interview.

Tu participes au prochain HackBordeaux, peux-tu nous expliquer en quoi consiste cet événement ?

Le HackBordeaux est un hackathon organisé par l’ENSEIRB-MATMECA qui s’inscrit comme un événement de la MLH (Major League Hacking). L’objectif est de rassembler de nombreux étudiants autour d’un sujet sur lequel ils vont travailler pendant 2 jours/nuits. Et en parallèle, sur l’après-midi du samedi des workshops et des talks sont organisés pour les étudiants.

Pourquoi avoir souhaité être speaker ?

Ekino est un des partenaires de l'événement et permet donc à des collaborateurs de présenter des sujets qui les passionnent. De plus, le public étudiant est un auditoire formidable car lors des interventions, nous avons réellement l’impression de partager un savoir. C’est principalement cette volonté de transmettre qui m’a poussé à être speaker.

Est-ce que tu peux revenir sur la notion de POC ? Comment bien le mener ?

Le POC ou « Proof Of Concept » permet d’apporter un élément tangible et irréfutable à une idée ou une hypothèse. Pour illustrer, prenons un exemple un peu absurde.

Si je vous dis « J’ai connecté mon grille pain et ma cafetière pour avoir un café et des tartines sur un timing parfait ». Vous n’allez pas forcément me croire, car ça parait un peu “gros”. Alors que si je vous apporte la preuve en vous le montrant, vous n’avez plus le choix que de me croire puisque je vous l’ai prouvé.

L’idée est la même dans un POC informatique. Trouver un problème, des points de blocage dans un projet, une nouvelle technologie à tester, etc. Et prouver que ça fonctionne… ou pas. L’échec est aussi une preuve, et c’est très important de le souligner. Ce n’est pas parce que le résultat obtenu n’est pas celui attendu que ça ne fonctionne pas. Vous n’avez juste pas pu prouver que ça fonctionnait. Mais si votre échec est documenté, peut-être qu’un jour, quelqu’un pourra se pencher à nouveau sur le problème et apporter la preuve contraire à la vôtre.

Peux-tu nous expliquer l’importance du POC dans le cycle de vie d’un projet ?

Réaliser une Preuve de Concept présente trois avantages notables :

  • Ça permet de connaître et d’anticiper les risques sur un projet (technique, de gestion de projet, etc.)
  • Ça permet d’économiser du temps et de l’argent sur un gros projet. En effet, il vaut mieux connaître et prouver l’utilité d’une nouvelle technologie ou d’une idée seule plutôt qu’une fois engagé dans un développement plus lourd qui amène une complexité de mise en place.
  • Ça permet de convaincre plus facilement les personnes sceptiques quant à l’utilisation de certaines ressources ou technologies.

Pour moi, ces trois points sont extrêmement importants et permettent que le projet se passe au mieux car les risques sont identifiés.

Qu’est ce que tu veux partager avec les étudiants du hackathon ?

Principalement des retours d’expériences et ma passion pour les P.O.C. C’est un sujet passionnant qui permet de toujours se challenger d’un point de vu fonctionnel et technique

Un dernier mot ?

Arrêtez de dire que vous pouvez le faire, faites-le ! C’est la phrase que j’aimerais que tous les étudiants retiennent samedi.