Page blockchain ouverture
< < Articles

Should we use a blockchain?

19/11/2018

Lors de nos missions de conseil technique, nous sommes parfois confrontés à de très belles idées de projets de la part de nos clients, mais dont la réponse technique n’est pas toujours claire. Ce projet a-t-il besoin d’une technologie blockchain ? Et si oui, visons-nous une blockchain publique - où les transactions sont visibles, bien que leur contenu peut être chiffré, et dont le réseau décentralisé fournit une certaine décentralisation - ou bien de consortium - auquel cas l’hébergement des nœuds devra être géré en propre, mais où la confidentialité est assurée y compris sur les méta-données des transactions ? Afin d’identifier la solution, nous essayons de poser un certain nombre de questions dont les réponses nous aident à avoir une idée plus précise des besoins du projet.

Réorg FR

Les deux premières questions sont basées sur les besoins au cœur du projet. Si celui-ci a pour but de remplacer un tiers de confiance, ou bien transférer de la valeur de façon numérique, alors les technologies blockchain peuvent être adaptées puisqu’il s’agit de leurs principaux cas d’usage. Si ça n’est pas le cas, notre projet pourra probablement être réalisé avec une technologie digitale, plus simple et rapide à mettre en œuvre.

Les questions suivantes concernant les besoins de transparence, d’interopérabilité et de gouvernance nous permettent de préciser les fonctionnalités du projet, grâce à quoi nous pourrons identifier s’il nécessite une blockchain ou non, et si une technologie blockchain est nécessaire si elle doit être publique (comme Bitcoin ou Ethereum) ou de consortium (Hyperledger par exemple).

Les pré-requis que nous rencontrons la plupart du temps sont un besoin de transparence ou d’interopérabilité, auquel cas cela nécessite une blockchain publique puisque celle-ci doit être accessible depuis l’extérieur. Nous avons aussi parfois des problématiques de gouvernance, auquel cas selon le détail de celles-ci nous pouvons nous orienter sur une blockchain publique ou de consortium. Dans certains cas, nous pouvons résoudre ces problématiques par des solutions digitales plus classiques, ce que nous préférons car celles-ci sont moins coûteuses et plus performantes.

Nous espérons que cet arbre de décision vous permettra de mieux comprendre les possibilités offertes par les technologies blockchain et dans quels cas elles peuvent être utiles. N’hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions sur le sujet, nous serons ravis d’y répondre.