FILES-FORMAT
< < Articles

Petite réflexion sur le format des images pour le Web

28/07/2020

Lorsque l’on souhaite ajouter des images sur un site web, la question du choix du format peut être épineuse. En effet, le jpeg et le png sont là depuis longtemps et parfaitement supportés par l’ensemble des navigateurs. De nouveaux format mieuxpourtout comme le webp (2012) ou le jpeg2000 (en développement depuis les années 2000) sont apparus plus récemment, mais ceux-ci rencontrent un succès mitigé à cause de leur intérêt technique discutable et de l’absence de support dans les navigateurs. Enfin, le jeune AVIF (un dérivé du codec AV1 pour les images sorti en 2019) pourrait devenir le nouveau format roi… mais pas tout de suite. Que choisir ?

Pour moi, il y a deux cas principaux : besoin de transparence ou non.

1. Je n'ai pas besoin d'un effet de transparence

Situation la plus commune, le jpeg est un très bon choix. La taille des images sera bien inférieure à png et souvent peu différente de webp.

Il existe un projet très intéressant de la fondation Mozilla Mozjpeg. Il s’agit d’un compresseur lossless jpeg qui permet très simplement de réduire la taille de vos jpeg existants sans perdre en qualité ! Il est ainsi donc possible d’atteindre voire de dépasser dans beaucoup de cas les performances de webp sans perdre le support des vieux navigateurs.

Exemple : Je convertis mon png en jpeg avec ImageMagick

convert logo.png -background white -flatten logo.jpg

On passe de 12,6 Ko à 8,5 Ko.

Puis je l’optimise avec Mozjpeg

mozjpegtran -outfile logo_optimise.jpg -optimise -copy none logo.jpg

On passe désormais à 7,6 Ko !

Il est donc très facile de faire passer sa bibliothèque d’images existantes pour économiser de la bande passante.

2. J'ai besoin de la transparence

Impossible d’utiliser le jpeg, il faut choisir png ou éventuellement webp si son support navigateur est acceptable pour vous.

Conclusion

Le cours des événements tend à prouver que les formats webp et jpeg2000 tous deux candidats à la succession de png et jpeg n’émergeront sans doute jamais. Le jpeg, quant à lui, garde de nombreuses qualités face à ses concurrents. Enfin, l’AVIF a tout le potentiel de devenir le futur standard de l’image sur le Web.