INA

Le patrimoine audiovisuel français en pleine transformation

L’INA, véritable mémoire collective de la production audiovisuelle française collecte, sauvegarde, numérise, restaure et valorise les archives de la radio et de la télévision, soit plus de 70 ans de programmes radio et 60 ans de télévision. Avec 5 millions d’heures de radio et de télévision conservées, et plus d’1 million de documents photographiques, les fonds d’archives de l’INA sont parmi les plus importants au monde. Suite à la fusion de ses deux directions d’archivage et du dépôt légal en un seul service, ekino, en partenariat avec le cabinet de conseil Artimon, accompagne depuis deux ans l’Institut national de l’audiovisuel (INA) dans la transformation digitale de deux de ses principaux outils de gestion de collections de média.

De nouveaux outils adaptés aux nouveaux besoins

Dans un souci de mutualiser ses équipes, process et outils, l’INA a pris la décision de fusionner ses deux directions d’archivage en un seul service ; plus largement, il a également posé un grand chantier de transformation digitale sur 5 ans pour répondre aux nouveaux besoins des usagers et rester ainsi concurrentiel face notamment à l'émergence de nouveaux acteurs privés.

Historiquement, chacune de ces activités était gérée par une direction différente, avec chacune son propre processus de travail, ses bases de données d’archivage ainsi que ses propres outils de captation et de gestion de média.

Il en a résulté la création d’un unique lac de données pour gérer l’ensemble des fonds médias et documentaires. Notre intervention a porté sur la conception fonctionnelle et graphique de deux outils permettant l’alimentation et l’exploitation de ce lac :

- Neva, visant au suivi des acquisitions quotidiennes de médias, supports et métadonnées ;

- Notilus, permettant la consultation et le traitement des métadonnées matérielles et documentaires.

Des enjeux de pilotage et d’expérience utilisateurs

Les équipes de l’INA gérant plusieurs millions de médias ainsi qu’un afflux quotidien et conséquent de nouvelles données, il leur est nécessaire d’avoir accès à des interfaces simplifiées et adaptées aux besoins spécifiques de leurs différents métiers.

Les enjeux de notre intervention sont donc divers :

- faire évoluer et optimiser l’ergonomie par rapport aux outils existants, tout en conservant l’intégralité de l’ensemble de leurs fonctionnalités ;

- rapprocher les secteurs et les pratiques, les typologies d’utilisateurs et d’expertises étant multiples de par la variété des profils métiers ;

- faciliter le pilotage et la maintenance des outils.

Comprendre, co-créer, tester et réaliser

Afin de mieux comprendre les besoins liés aux différents métiers de ces deux services, nous avons accompagné l’INA dans une démarche collaborative via différentes solutions :

- Audit et analyse experte de l’existant (shadowing, interviews, rapport d’observations, personae, parcours types ou expérience map)

- Ateliers d’idéation et de co-conception avec les équipes INA

- Prototypes fonctionnels, livraison d’écrans et

- Création et maintien d’un Style Guide

- Tests utilisateurs et observations des utilisateurs dans l’usage de l’outil pour une amélioration continue

- Accompagnement et support durant les développements

- Recette fonctionnelle et graphique

Merci à nos équipes !

Agathe De Simone - UX Designer

Stephanie Lunazzi - Senior Service Designer

Robin Munoz - UX Designer

Thibaut Lemonnier - UI Designer

Pauline Tuyeras - UI Designer Junior

Nhat-Minh Phan - UI Designer Senior

Noëlly Grondin-Devouche - Directrice Opérationnel UX/UI

L’intervention d’ekino nous a permis de dépasser la démarche traditionnelle d’une conception strictement « intellectuelle », en inscrivant la production de maquettes visuelles au plus près des spécifications fonctionnelle. Penser l’ergonomie et le design en même temps que les règles de gestion de nos futurs outils de gestion des collections sécurise la phase de développement. L’implication des utilisateurs participe déjà de l’accompagnement au changement !

Eleonore Alquier,

responsable MOA du programme SI-Collections chez INA