entreprisevuebuilding
< < Articles

Comment généraliser l'accessibilité au sein d'une entité mondiale ?

10/09/2020

Aujourd’hui, l’accessibilité est un sujet incontournable pour toutes les entreprises qui touchent un large public. Au-delà du côté juridique (un décret sorti en 2019 pour suivre la directive européenne implique les acteurs privés), on oublie trop souvent que ce sujet ne concerne pas uniquement les personnes handicapées (visuel, cognitif, moteur et auditif) mais plutôt toutes les personnes en situation de handicap.

L'accessibilité, c'est pour toutes les personnes en situation de handicap.

Situation de handicap = Lorsqu'un utilisateur ayant une déficience se trouve empêché d'utiliser un site ou une application du fait de l'inadaptation du contenu et de ses fonctionnalités à ses capacités.

Se mettre en conformité a quelques avantages :

  • Permettre la non-discrimination et une audience accrue;
  • Intégrer la notion d’accessibilité à son entreprise est une démarche citoyenne qui montre qu’on est un acteur socialement responsable;
  • Un utilisateur satisfait revient plus souvent sur un site, communique sur son expérience positive et permet la diffusion du site à l’ensemble de son réseau;
  • Un SEO optimisé
  • ...

C’est pourquoi aujourd’hui de plus en plus d’entreprises se mettent en ordre de marche pour prendre en compte l’accessibilité dans tous leurs processus et cela peut s’avérer compliqué quand on est une entité mondiale.

Il est nécessaire de réfléchir à une multitude de sujets quand on se penche sur la question.

1. Comment aider les filiales à se mettre en ordre de marche, les faire adhérer et mutualiser les coûts ?

Il convient de les accompagner en trouvant un partenaire tiers pour proposer des offres qui répondent aussi bien au domaine de l’éditorial, du graphisme/design et de la technique. Les 3 grands piliers essentiels de l’accessibilité.

Ce partenaire doit prévoir un dispositif composé d’experts en accessibilité avec des expériences opérationnelles connexes (développement, gestion de projet et gouvernance, UX design, conseil) qui sauront s’adapter à chaque filiale et lui proposer des conseils actionnables et priorisés.

Ce dispositif devra permettre d’avoir un budget adapté à la complexité de chaque filiale avec des métriques et un budget défini en amont, et qui reflète une capacité à mutualiser pour réduire les coûts de la filiale et du groupe in fine.

Et enfin travailler sur une feuille de route (le schéma pluriannuel d’accessibilité) pour aiguiller ces filiales qui ont des niveaux différents de connaissances et de compétences dans ce domaine.

Pour rédiger le schéma pluriannuel, il est nécessaire de définir le niveau de connaissance et d’accessibilité des filiales pour anticiper les besoins. Ce document peut donc être produit en amont ou après avoir audité plusieurs filiales pour permettre de définir ce qui doit être mis en place et dans quel ordre de priorité.

2. Comment définir une méthodologie simple et efficace pour accompagner les filiales ?

Il existe 2 types de cas que nous retrouvons le plus souvent : 1. Soit il est nécessaire d’intervenir dès la conception du projet pour une mise en ligne future; 2. Soit le site/app mobile de la filiale est déjà en ligne.

Dans tous les cas, il est nécessaire d’effectuer un audit complet puis la déclaration d’accessibilité. Le fait d’intervenir dès la conception permet d’éviter la partie recommandation et conseils.

De la conception … à la mise en ligne

Le site ou l’application de la filiale n’existe pas encore et la conception va débuter. Il convient d’accompagner les filiales dans 4 grandes phases en s’appuyant sur les directives du groupe (le schéma pluriannuel).

sprint0-design des interfaces

itérations de production-recette

1. Prévoir un sprint 0

Il est important de :

  • Définir le contexte et les besoins pour accompagner au mieux la filiale en amont;
  • Leur permettre d’anticiper les différents cas d’utilisation et intégrer au plus tôt la démarche d’accessibilité au sein du projet en se basant sur leur cahier des charges (et sur le référentiel RGAA 4);
  • Mettre à disposition des outils et effectuer des formations à ces outils pour tous les acteurs principaux du projet : chefs de projet, contributeurs, designers et ingénieurs.

2. Design des interfaces

Accompagner la filiale sur les interfaces et les maquettes, pour que l’accessibilité soit prise en compte par les designers : contraste de couleurs, ergonomie des formulaires, navigation explicite…etc.Prévoir la mise à disposition de guides, la validation des interfaces, les recommandations.

3. Itérations de production

Prendre en compte dès le début de la phase de développement tous les éléments permettant que l’accessibilité soit respectée. Le respect des standards W3C et la qualité du code assurent la qualité de l’accessibilité.

Anticiper le suivi des phases de développement, les tests automatisés et les manuels ou un guide de référence qui listent les outils à utiliser et les éléments essentiels à prendre en compte.

4. Recette, Contribution et Audit

Lors de cette phase, une recette en continu est mise en place sur un échantillon de page: la page d’accueil, de contact, plan du site ...et les pages pertinentes pour chaque type de service fourni et toute autre utilisation principale prévue. Suivi d’une recette aléatoire. Ces actions permettent de vérifier la conformité du site. Il est tout aussi important de prévoir des formations et un guide du contributeur pour assurer la maintenabilité de l’accessibilité.

Sur le chemin de la conformité

La filiale a déjà conçu et réalisé son site ou son application mobile, auquel cas il est nécessaire de prévoir de les accompagner pour effectuer un audit complet et se mettre en conformité sur les éléments qui ne le sont pas encore.

Les audits

Il est possible de faire des audits sur des sites webs, sur des applications mobiles et également sur des usines à sites.

Ce dernier est plutôt intéressant pour un groupe composé de filiales car c’est souvent sur ce type de site qu’il est possible de mutualiser le plus d’éléments. En effet, si un audit est effectué, il permettra :

  • D’obtenir une vision globale du niveau des sites déjà générés;
  • De mutualiser les critères communs à corriger;
  • D’améliorer la qualité de tous les sites à venir;
  • De communiquer auprès des filiales et de mener à bien les améliorations de manière progressive et organisée;
  • De prévoir des manuels utilisateurs pour les contributeurs avec des cas pratiques et concrets.

Dans tous les cas et quelque soit le type d’audit effectué, un rapport complet doit être généré pour permettre de définir les critères à corriger.

Le conseil de mise en accessibilité

Une fois l’audit réalisé, la filiale est accompagnée afin de l'aider à identifier et prioriser les tâches les plus importantes et tout en gardant en tête le contenu de la feuille de route groupe.

Au-delà des attendus légaux, le but est de pérenniser les efforts fournis et de définir avec la filiale les points d’amélioration et proposer des conseils pertinents tournés vers l’utilisateur/l’expérience client. Tout en étant respectueux des standards (qualité et accessibilité) et permettre d’anticiper les écueils.

La déclaration de mise en accessibilité

Le partenaire pourra ensuite aider à produire la déclaration d’accessibilité. Ce document se base sur un modèle du gouvernement qui permet d’assurer la validité de la déclaration (qui doit être présente sur le site audité) .

La rédaction de la déclaration d’accessibilité s’appuie sur l’audit préexistant. Conformément aux attentes législatives, il doit contenir des éléments obligatoires (état de conformité, calcul du taux d’accessibilité…). Ce document est nécessaire pour être conforme à la loi.

La filiale (et le groupe) pourra bénéficier de l’expérience du partenaire pour produire la déclaration.

Le manuel

Il est le document de référence qui permet de maintenir la conformité. Il liste les bonnes pratiques à suivre pour mettre en ligne les contenus de façon accessible propre à chaque site/application. Il est adapté en fonction de la complexité et de la quantité des éléments.

On peut produire différentes sortes de manuels :

  • Les guides de référence contenant les “guidelines” pour recenser les bonnes pratiques (design/technique/éditoriaux);
  • Les manuels contributeurs propres à chaque application avec des cas pratiques et copies d’écrans avec ce qu’il doit être fait et ce qu’on ne doit pas faire;
  • Un manuel contributeur pour l’usine à site regroupant les écueils constatés lors de l’audit et comment les corriger. Celui-ci pourra être diffusé aux filiales ayant des applications créées à partir de cette usine à site.

3. Comment capitaliser sur le long terme ?

Avoir un partenaire qui gère toutes les filiales permet une vision globale sur la situation des filiales face à la mise en conformité et les difficultés rencontrées.

Il est intéressant de prévoir des formations pour accompagner tous les types d’acteurs des projets mais aussi des formations de sensibilisation pour que tous comprennent l'intérêt de l’accessibilité :

  • “qui est concerné ?”,
  • “quels en sont les enjeux ?”,
  • “quels en sont les avantages ?”
  • ...

Ces formations pourront être mutualisées entre certaines filiales pour permettre d’en réduire le coût. Au fur et à mesure, il sera également possible de capitaliser sur les manuels de contribution qui pourront aussi intégrer un tronc commun sur les bonnes pratiques. Comme pour les designers et les ingénieurs avec des “Guidelines” génériques à suivre, en plus des points spécifiques de chaque application.

L'entité peut également prévoir avec l'aide de son partenaire de mettre en place une gouvernance qui offrira une vision transverse de l'ensemble des problématiques filiales et un suivi des KPI :

  • Des données quantitatives (nombre de filiales et sites audités, nombre de certifications obtenues, évolution du nombre de certifications...) ;
  • Des informations qualitatives: principaux problèmes remontés, principales actions...

Cette gouvernance permettra de définir des leviers et les actions communes à mener pour le groupe. Il sera également intéressant de vérifier la pérennité du niveau d’accessibilité de certaines filiales en réalisant un deuxième audit “plus light” après quelques mois, pour permettre de suivre le comportement de la filiale, notamment sur la contribution, et ainsi l'accompagner sur le long terme. Il permettra d'adresser l'accessibilité dans une optique d'amélioration continue sur le long terme (audit après audit), qui pourrait être couplée avec des outils tels que l’analytics.

4. Quels sont les pré-requis essentiels ?

  • Les filiales et l’entité doivent pouvoir s’investir dans la démarche accessibilité pour en comprendre les enjeux;
  • L’entité doit accompagner, fédérer et porter la démarche globale avec l’aide de son partenaire pour faire adhérer ses filiales;
  • La filiale doit porter la démarche auprès de ses employés et les faire former quand cela est nécessaire;
  • Les filiales et l’entité principale doivent s’assurer que le niveau d’accessibilité est maintenu après la mise en conformité. C'est souvent le plus difficile !

En synthèse

Une gouvernance claire permet d’avoir une vision globale, et ainsi mieux gérer la complexité du sujet. La gouvernance garantit l’optimisation des moyens humains et financiers puisque tout est cadré en amont et qu'une charge importante est reportée sur le partenaire.

Ce pilotage rigoureux et adapté à l'accessibilité permet d'industrialiser et de donner de la visibilité. L’entité sait à tout moment à quel niveau se situe ses filiales, comment les accompagner et mutualiser ce qui peut l’être sur le long terme. Ainsi, elle est en mesure de trouver des solutions et moyens de capitaliser au fur et à mesure de l'avancée de la mise en conformité, pour compléter les processus déjà en place.

Un véritable plan d'accompagnement prévu avant, pendant et après permet d'assurer l'adhésion et la cohérence sur le long terme de la démarche d'accessibilité. Les filiales se sentent accompagnées, soutenues et moins réfractaires aux changements. Tout le monde y gagne !

Vous avez des questions, un projet ou tout simplement envie de discuter de l'accessibilité, n’hésitez pas à nous contacter !

D'autres articles sur l'accessibilité susceptibles de vous intéresser :