02/06/2021 2 Minutes read

Covid-19 : Quel avenir pour l'événementiel ? Part 2

Après avoir vu les impacts qu’a eu la covid-19 sur le secteur de l’événementiel, nous aborderons dans cette 2e partie d’interview, les clés du succès pour passer d’un événement physique à un événement digital.

événementiel

Passer d’un événement physique à digital : les clés du succès 

La révolution est en marche et la mise en place de tel événement demande certaines expertises. Quelles sont les clés pour passer d’un événement physique à un événement digital ?

Fayçal Lardidi : Au niveau du digital, toute la partie d’administration système, toute la partie hébergement, gestion du streaming est clé. C’est un peu la pierre angulaire. En tant que partenaire digital, il est nécessaire de parler à l’IT. Si on n’est pas en contact avec l’IT très rapidement, il est possible d’avoir des écueils comme : “Le groupe a des règles de sécurité qui ne permettent pas la diffusion du streaming”, ou encore  “Le groupe n’a pas de solutions d’analytics, etc.” Et si on le découvre trop tard, c’est un peu dommage. 

  • « Au-delà du brief et du 1er kick-off, il faut très rapidement mettre autour de la table les bons interlocuteurs »

Il est important de bien préparer tout ce qui est mis en place des flux, parce qu’encore une fois ce sont des plateformes de diffusion. Même si on a un contenant hyper efficace et très stable, il dépend totalement du flux qui va nous être envoyé. Travailler main dans la main avec l’agence événementielle pour bien caler l’agenda de l’événement, bien caler les enchaînements, être vraiment en raccord l’un et l’autre sur les conducteurs est essentiel. De manière à être totalement fluide le jour de l’événement et pouvoir délivrer la meilleure qualité possible.

Fayçal Lardidi : On s’assure toujours que l’accessibilité soit bonne partout pour notre client. Mais les prérequis c’est vraiment de savoir mettre autour de la table les bonnes personnes dès le début. Tous les clients n’ont pas la même maturité, tous les services marketing n’ont pas une super entente avec leur IT. Il y a des groupes où l’IT est intouchable et dès qu’ils font une demande, ce n’est pas pris en compte avant 6 mois. Il va falloir que ça change ! Parce que les clients ont vraiment besoin d’agilité et de réactivité ! 

Si on dresse le bilan de cette dernière année, ça se résumerait aussi simplement que ça : les acteurs de l’événementiel ont su rapidement s’adapter au contexte sanitaire et le public a répondu présent dès lors que les entreprises ont réussi à se distinguer et à les engager. Les possibilités qu’offrent les événements digitaux sont énormes et pourraient donc bien chambouler le paysage événementiel futur. 

Contact

Vous souhaitez aller plus loin et évaluer la digitalisation de votre projet événementiel ?

Contactez-nous

Lire plus d’articles

  • 2 Minutes read par ekino paris

    Covid-19 : Quel avenir pour l'événementiel ? Part 1

    Lire la suite
  • 2 Minutes read par ekino paris

    L’événementiel à l’heure de la covid-19 par Fayçal Lardidi

    Lire la suite